gone


gone

gone [ gɔn ] n. m.
• 1868; franco-provenç., de goner « vêtir mal »
Région. (Lyon) Jeune enfant. gamin, gosse.

gone nom masculin (mot lyonnais, de goner, vêtir sans goût) À Lyon, enfant des rues, gamin.

⇒GONE, subst. masc.
Région. (Lyon), pop. Jeune enfant. Synon. gosse (fam.). Ils procréaient à queue-veux-tu les rejetons les épigones (...) les fils les filles et les mioches (...) L'averse des avortons La multiplicité des gones La prolixité sans borne des chiards (QUENEAU, Si tu t'imagines, 1952, p. 310).
Prononc. : [go:n] (d'apr. Lar. Lang. fr.). Ds Queneau (supra) gone rime avec épigone, qui est lui-même incertain quant à la qualité de la voyelle de syll. finale : gén. []; timbre [o] ds BARBEAU-RODHE 1930 et Sauvageot (cité ds BUBEN 1935, § 27), dans les 2 cas à titre de variante. Étymol. et Hist. A. Ca 1150 « vêtement long (de moine) (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 5382) en a. et m. fr. repris au XIXe s. 1886 (MORÉAS, Cantil., p. 226 : En gone de velours violet), ,,anc.`` ds GUÉRIN. B. 1868 « enfant des rues » (A. DAUDET, Pt Chose, p. 28 : les enfants de la rue, les gones comme on dit). A empr. au b. lat. gunna « vêtement de peau ». B mot des dial. francoprovençaux en partic. lyonnais (DU PUITSP.), dér. régr. de goner « vêtir sans goût », goné « mal habillé; dont les vêtements sont sales et en désordre », mots surtout représentés en francoprovençal (FEW t. 4, p. 326b), dér. de A, dés. -er, -é. Bbg. PAULI 1921, pp. 17-18.

gone [gɔn] n. m.
ÉTYM. 1868, A. Daudet; mot franco-provençal, de goner « vêtir mal », goné « mal vêtu », de gone « robe » (v. 1150, conservé dans des dial. et repris au XIXe).
Régional (Lyon). Jeune enfant du peuple. Gosse. || « Un Lyonnais grande gueule et accent de gone » (l'Express, 10 févr. 1979, p. 92).
0 GONE, s. m. — Gamin. Par extension se dit d'un adulte, au sens péjoratif. As-tu vu ce gone, comme il avait mauvaise cale (mine) (…) il figure sous la forme gonet dans un texte dauphinois du premier tiers du XVIIIe siècle.
Nizier du Puitspelu, le Littré de la Grand'Côte (1894), art. Gone.
HOM. Gonne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gone — gone …   Dictionnaire des rimes

  • gone — pp. of GO (Cf. go) …   Etymology dictionary

  • Gone — may refer to:* Go (verb), the past participle of the English verb * Gone (film) , a 2007 thriller film set in Australia starring Amelia Warner * Gone (novel) a young adult series written by Michael Grant * Gone (Buffy the Vampire Slayer episode) …   Wikipedia

  • Gone! — «Gone!» Sencillo de The Cure del álbum Wild Mood Swings Formato CD Género(s) Rock Alternativo Duración 4:25 Discográfica …   Wikipedia Español

  • gone — past participle of GO(Cf. ↑go). ► ADJECTIVE 1) no longer present or in existence. 2) informal in a trance or stupor, especially through alcohol or drugs. 3) informal having reached a specified time in a pregnancy: four months gone. ► PREPOSITION… …   English terms dictionary

  • gone — [gôn, gän] vi., vt. pp. of GO1 adj. [ME gon < OE gan] 1. moved away; departed 2. ruined 3. lost 4. dead 5. faint; weak …   English World dictionary

  • gone on — informal + old fashioned : feeling strong or foolish love for (someone) Those two are really gone on each other. • • • Main Entry: ↑gone …   Useful english dictionary

  • Gone — Gone, p. p. of {Go}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gone — I (dead) adjective bygone, deceased, defunct, demised, exanimate, expired, extinct, lifeless, passed, passed on II (finished) adjective accomplished, achieved, at an end, brought to a conclusion, completed, concluded, consumed, consummated,… …   Law dictionary

  • gone — gȯnalso gän adj PREGNANT <she s six months gone> …   Medical dictionary